Accueil > Découvrir Trégastel > Lieux et Patrimoine > Histoire

Histoire

La préhistoire

- La bande côtière du Trégor est d’une grande richesse archéologique. On y rencontre des traces importantes des premières civilisations, depuis les chasseurs du Néanderthal jusqu’à nos plus proches ancêtres, les Celtes. ’est ainsi qu’il y a eu quelques trouvailles du paléolithique comme des silex taillés à Trozoul en Trébeurden, et à Poul-Palud en Trégastel.’ultime grande glaciation du Weichselien s’achève vers -12000. Le climat du NO de l’Europe va s’adoucir et la Manche se former, envahissant la vallée de la Seine dont l’embouchure se situe alors entre Ouessant et Cornwall. L’homme parfaitement prédateur se met timidement à l’élevage. Sur nos côtes on connaît plusieurs sites de cette époque dite mésolithique. On y a trouvé une grande abondance d’outils en silex taillés dits microlithes à cause de leurs petites dimensions.

- Les vestiges les plus typiques sont les outils de pierre polie et les mégalithes (menhirs, dolmens). On peut voir à Trégastel : le dolmen de Kerguntuil, l’allée couverte de Kerguntuil, ·l’allée couverte de l’Ile Renote, le menhir de Trémarch, le menhir de Kérédol. Vers -2000 apparaissent les premiers métallurgistes d’Armorique. On entre alors dans l’ère du bronze, dont les témoins sont des armes, des outils, des parures en bronze, alliage de cuivre et d’étain. A Trégastel on a découvert : des haches à douille qui n’avaient pas de fonction utilitaire. Il s’agissait plutôt d’une prémonnaie, l’urne funéraire de Ti-Néouis, actuellement au dépôt archéologique de Guingamp.

Le néolithique

Cette époque durera en Armorique de -5000 à -2000. Les hommes détiennent alors un capital culturel extraordinaire : élevage, culture des céréales, art de la céramique, technologie avancée, vie sociale hiérarchisée, préoccupations métaphysiques.

La protohistoire l’âge du fer

Les Celtes : vers -450, on entre dans le second âge du fer, dit aussi la Tène. C’est le temps de la plus grande expansion des Celtes. Les peuples celtes qui s’installèrent entre Rhin et Atlantique prirent le nom de Gaulois, habitants de la Gaule et la péninsule entre Manche et Océan s’appela Armorique (le pays devant la mer). Le peuple gaulois des Osismes occupait tout le territoire de notre pays situé à l’ouest d’une ligne allant en gros du fond de la baie de Saint-Brieuc à l’estuaire de l’Ellé. Les populations de notre Trégor en faisaient donc partie. Le seul témoin trégastellois de cette période est la très belle stèle armoricaine du Peulven, actuellement dans la propriété privée de Ker-Dahut.

Les Gallo-Romains

Les Gallo-Romains en Armorique, l’Empire romain organisa la défense du littoral en y établissant des points fortifiés. On pense qu’ainsi fut aménagé un castellum sur une colline de Trégastel, peut-être au Coz-Kastell, cette butte couronnée de rochers à l’ouest de la rue Général de Gaulle.