Accueil > Infos Municipales > Démocratie participative

Démocratie participative

Communiqué de Dominique LABORDE,

  • 1ère Maire adjointe en charge des associations


« Les difficultés d’une démocratie participative.
Le projet de déménagement du boulodrome aujourd’hui situé à proximité de la résidence Ty Langastel vers la zone de Poul Palud a donné lieu à de nombreux commentaires dans la presse. Je me suis déjà exprimée sur ce sujet mais je voudrais rappeler que ce changement est conforme à la volonté clairement annoncée de la municipalité de créer un pôle attractif et convivial sur le site de Poul Palud, que les travaux devaient être réalisés en interne afin de minimiser son coût et que l’espace libéré permettait d’envisager la création de logements pour augmenter la capacité de Ty Langastel tout en créant de nouveaux espaces de stationnement à proximité du centre-ville. Enfin, contrairement à ce que j’ai pu lire ou entendre, ce transfert n’était en rien opposé à la nécessaire convivialité intergénérationnelle. Bien au contraire, celle-ci sera confortée sur le site de Poul Palud et maintenue localement avec la création d’une piste de boules au sein du jardin intergénérationnel devant voir prochainement le jour à côté de la Résidence.
Mais, comme tout changement, il fallait avant tout rencontrer les intéressés, les informer, recueillir leur avis et bien sûr en tenir compte. Ce qui fut fait ! Avec les agents municipaux et mes collègues élus, nous avons rencontré à plusieurs reprises Monsieur Jacques Bonny, président de l’association de boules bretonnes de Trégastel, tant en mairie que sur le site de Poul Palud. Et jusqu’alors, il n’y avait aucune opposition définitive de sa part, ni même réticence prononcée. Même si Monsieur Bonny a évoqué devoir convaincre certains de ses membres.
Alors, quels enseignements tirer de cette situation ? Quelle décision prendre à la suite de ce processus de consultation ? Quel poids donné aux avis ainsi exprimés sachant que chacun a ses intérêts, ses sensibilités et que les avis seront rarement unanimes ? Comment toucher un public plus large que ceux qui sont directement concernés, et ceux que l’on appelle « la minorité agissante ». Comment prendre en compte les opinions exprimées par voie de presse, lesquelles sont par nature le plus souvent critiques, non dénuées de connotation politique, alors que les auteurs sont plus intéressés par ce qu’ils peuvent en retirer en termes d’existence que par la qualité des processus de concertation. Il n’existe sans doute pas de règle générale en la matière car chaque situation est différente et doit être jugée à la lumière de ses propres enjeux.
Pour ce qui concerne le transfert du boulodrome, monsieur le Maire a décidé de suspendre la décision de déménagement dans l’attente de l’affectation définitive de l’espace. Pour les projets d’avenir, en dépit des difficultés inhérentes à la démarche participative, nous maintiendrons un processus d’information et de consultation avant toute décision, comme nous l’avons fait jusqu’à présent. Nous sommes à l’écoute de tous et nous le resterons. Toutefois, il est clair qu’il sera difficile d’obtenir l’unanimité à chaque prise de décision et que les minorités agissantes le resteront. »